Quels sont les travaux de chauffage éligibles aux différentes primes énergétiques ?

Pour pouvoir bénéficier d’un Certificat d’Economie d’Energie, les entreprises fournisseurs d’énergie accordent aux particuliers et aux collectivités des primes énergétiques.

Généralement, les travaux qui visent à diminuer la consommation énergétique doivent pouvoir bénéficier de cette aide financière. Cependant, il existe des rénovations énergétiques qui ne peuvent pas tirer profit de cet avantage.

Le dispositif se penche plutôt vers les travaux d’isolation, les travaux de chauffage ainsi que tous les systèmes qui utilisent les énergies renouvelables. Nous allons donc voir les travaux de chauffage qui sont éligibles aux différentes primes énergétiques. 

Les modes de chauffage éligibles aux différentes primes énergétiques 

Si vous envisagez de remplacer votre dispositif de chauffage, sachez que vous pouvez bénéficier d’une aide financière. Cependant, vous devez choisir parmi les appareils de chauffage que nous allons citer ci-dessous pour être éligible aux différentes primes énergétiques.

  • Les appareils de chauffage alimentés au bois:

En France, le bois est considéré comme l’énergie de chauffage qui est le moins chère sur le marché. C’est pour cela que son installation peut être financée par les entreprises fournisseurs d’énergie d’après l’ADEME. Il s’agit également d’une consommation d’énergie plus écologique. 

Ainsi, une chaudière biomasse qui peut être à granulés ou à bûches est éligible à une prime énergie. Ce sont surtout les logements plus importants qui utilisent ce type de chaudière en tant que chauffage central. 

Puis, il y a également le poêle à bois. Il s’agit d’un petit appareil qui est généralement posé dans le salon. Il va compléter le chauffage principal qui est à gaz, à l’électricité ou au fioul. 

Enfin, un insert qui est encastré dans une cheminée préexistante est considéré comme un chauffage à bois. En effet, il va permettre une amélioration du rendement en termes d’énergie. 

Notons que pour pouvoir installer un chauffage à bois, vous devez avoir un espace de stockage assez important. Sinon, vous êtes obligé de choisir la chaudière biomasse à granulés.

  • Les pompes à chaleur:

C’est par l’intermédiaire des énergies renouvelables que les pompes à chaleur ou PAC fonctionnent.

En puisant les calories dans l’air ambiant ou encore dans le sol, elles vont les transformer en chaleur. Après cela, la chaleur sera tout d’abord distribuée sous forme d’air chaud par ventilo-convection. Mais elle peut aussi chauffer un circuit d’eau chaude. 

Ainsi, les pompes à chaleur qui peuvent bénéficier d’une prime énergie se divisent en 2 catégories. Il y a d’abord la pompe à chaleur Air/Air qui va utiliser une unité de chaleur pour souffler la chaleur dans le logement. Rappelons que les calories sont récupérées dans l’air extérieur et sont transformées en chaleur. 

Puis, la pompe à chaleur Air/Eau alimente le radiateur ou le plancher chauffant. En outre, les calories récupérées dans l’air extérieur vont être utilisées pour chauffer un circuit d’eau chaude. 

L’avantage d’opter pour une pompe à chaleur est l’économie d’énergie conséquente que l’on peut réaliser avec le dispositif. En remplaçant votre chaudière à fioul par une pompe à chaleur, vous pouvez prétendre à une réduction de votre facture énergétique à hauteur de 50% environ

  • La chaudière à condensation:

La chaudière à condensation ressemble à une chaudière à gaz. Seulement, le circuit d’eau chaude sera chauffé par l’intermédiaire de la vapeur d’eau qui est produite par la combustion du gaz. 

La performance de ce dispositif est inégalable. En effet, le rendement réalisé peut être supérieur à 100%. C’est la raison pour laquelle les travaux de remplacement d’un système de chauffage pour une chaudière à condensation bénéficient d’une prime énergie. 

Le montant de la prime énergie pour les travaux de chauffage

Le montant d’une prime énergie va être différent d’un appareil à l’autre. Ainsi, les montants que nous allons donner sont seulement à titre indicatif. De plus, le prix va également varié en fonction de l’espace à chauffer et du nombre d’occupants dans le logement. 

D’autres parts, le revenu des foyers qui effectuent les travaux va également être pris en compte. C’est d’ailleurs le premier critère qui détermine le montant initial.

Ainsi, on peut classer la prime énergie en 4 catégories à savoir la prime pour les revenus très modestes, pour les revenus modestes, pour les revenus standards et pour les revenus élevés.

Par ailleurs, il est important de noter qu’il est possible de cumuler plusieurs primes en même temps sur une seule rénovation énergétique. Prenons l’exemple de MaPrimeRénov qui sera cumulée avec Prime Energie Monexpert pour un revenu standard

  • Prime pour les appareils de chauffage alimentés au bois:

La prime pour la chaudière biomasse à granulés est de 6 500 euros tandis que celle qui est à bûches est de 5 500 euros. 

Pour le poêle à granulés, la prime est de 2 000 euros pendant que le poêle à bûches bénéficie de 1 500 euros. 

Quant à l’insert pour cheminée, les foyers fermés peuvent prétendre à une prime de 1 300 euros. 

  • Prime pour les pompes à chaleur:

La prime énergie est de 4 500 euros pour une pompe à chaleur Air/Eau. Alors que la pompe à chaleur Air/Air ne reçoit que 449 euros de prime. Pour la pompe à chaleur solarothermique, ce montant est de 4 000 euros. 

D’autres parts, le système de chauffage qui utilise les énergies renouvelables peut également être éligible à une prime énergie. De ce fait, une chauffage solaire a droit à une prime de 6 500 euros. 

  • Prime pour les chaudières à condensation:

Etant donné que les chaudières à condensation est semblable à une chaudière à gaz, celle-ci bénéficie d’une prime de 263 euros dans le cas où elle a une très haute performante

Pour le raccordement à un réseau de chaleur ou de froid, le montant du profit est de 400 euros. 

La prime énergétique pour la production d’eau chaude

Sachez que 12,1% de la consommation d’énergie dans un ménage est occupée par la production d’eau chaude sanitaire.

Dans le cas où celle-ci n’est pas assurée par la chaudière, il est mieux d’opter pour un système plus performant. De cette façon, la facture mensuelle dédiée à l’énergie pourrait diminuer considérablement.

Voici donc les différents types de chauffe-eau qui peuvent bénéficier d’une prime énergie :

  • Le chauffe-eau thermodynamique:

Le chauffe-eau thermodynamique fonctionne comme les pompes à chaleur sauf qu’il utilise un ballon d’eau chaude.

Si l’énergie est puisée à partir de l’air, on parle d’un modèle aérothermique. Tandis qu’une énergie puisée à partir du sol porte le nom de modèle géothermique. Le système utilise alors des capteurs pour puiser la chaleur. 

  • Le chauffe-eau solaire individuel:

Pour ce type de système, l’eau est chauffée par l’intermédiaire des panneaux solaires thermiques. Ces derniers sont le plus souvent placés sur le toit. L’eau chauffée est alors placée dans un réservoir. 

Le montant de la prime énergétique pour la production d’eau chaude

Le système utilisé pour déterminer le montant de la prime énergie pour la production d’eau chaude sanitaire est la même que pour le système de chauffage ci-dessus. Ainsi, il va se répartir en 4 catégories. 

L’exemple que nous allons prendre est l’avantage octroyé aux foyers de revenus standards.  L’installation d’un chauffe-eau solaire bénéficie alors d’une prime de 2 120 euros pendant que la mise en place d’un chauffe-eau thermodynamique peut recevoir une somme de 487 euros. 

Read Previous

Nos conseils pour éviter d’avoir des moustiques le soir dans votre chambre