Comment concevoir un garage de A à Z ?

Construire son propre garage est un projet passionnant qui vous permettra de réaliser des économies.

Cependant, les travaux peuvent être compliqués. Même s’il s’agit d’un simple local, il est nécessaire de respecter quelques règlements pour pouvoir réussir la construction comme il se doit.

Commencez donc par vous renseigner sur les démarches administratives avant d’établir votre plan daction.

C’est seulement après ces étapes que vous pouvez choisir les matériaux de construction ainsi que les caractéristiques de votre ouverture. 

Quelques instructions avant de se lancer dans la construction d’un garage

Avant d’aller à la construction proprement dit, il est indispensable de définir les raisons pour lesquelles vous décidez de construire votre garage par vous-même.

Tant que vous y êtes, vous pourrez également déterminer les fonctions de votre futur local de garage. Cela va faciliter l’établissement de votre plan d’action ainsi que la détermination des différentes dimensions. 

De prime abord, la raison d’être dun garage est la protection de votre voiture contre le vol, les intempéries ou encore les dégradations. C’est pourquoi un garage est un local indispensable qu’il soit indépendant ou accolé à votre maison. 

Si vous décidez de construire votre propre garage par vous-même, c’est parce que cela peut vous économiser quelques sous. Vous n’avez qu’à acheter tous les matériaux nécessaires et ne plus se soucier du tarif de la main d’œuvre. 

Puisque le garage est considéré comme une extension de la maison, vous devez avoir de solides connaissances dans la construction. Cela vous évitera des dommages sur l’ensemble de la structure de votre maison. 

De ce fait, assurez-vous d’avoir les compétences essentiels dans le domaine de la maçonnerie et du bricolage avant de vous lancer. 

Les démarches administratives pour construire un garage

Étant donné que la construction d’un garage est une extension de votre maison, votre mairie doit être informée des travaux.

Collectez toutes les informations relatives à une extension car il se peut que vous ayez besoin de faire une demande de permis de construire. Toutefois, la démarche va dépendre de la superficie totale de votre futur garage. 

Pour un garage en dessous de 20 m², vous n’avez qu’à faire une déclaration au préalable auprès de votre commune. Mais si la superficie excède 20 m², vous devez obligatoirement disposer d’un permis de construire. 

Pour des raisons pratiques, nous vous conseillons dopter pour un garage de petite taille. Ceci est d’autant plus recommandé si vous allez vous-même réaliser les travaux. 

Les étapes à suivre pour la construction d’un garage

Il faut savoir que la construction d’un garage doit passer par beaucoup de préparation en amont. Les travaux peuvent également être périlleux. Pour que votre projet réussisse, vous devez scrupuleusement respecter chaque étape. 

  • Concevoir le plan:

Avant toute chose, vous devez commencer par établir le plan de votre garage. Cela peut aller jusqu’à la détermination de son future apparence. Vous devez donc définir les matériaux de construction ainsi que les différents accessoires. 

A proprement parler, il existe de nombreux éléments à prendre en compte. Vous devez ainsi préciser le type de murs, le type de toiture et les revêtements du sol. Vous devez aussi choisir la porte du garage, la porte communicante avec la maison et les fenêtres. Il ne faut pas oublier les accès à leau et à l’électricité. 

Après ces précisions, vous pouvez visualiser l’aspect de votre garage. Vous aurez suffisamment d’informations pour effectuer la demande de permis de construire si besoin. Notons que les mêmes informations seront requises pour une déclaration au préalable des travaux. 

Ce ne sont pas seulement les caractéristiques de votre garage qui doivent vous préoccuper pour cette première étape. En effet, il existe encore de nombreux éléments externes qui méritent d’être pris en compte. 

Ceux-là concernent les règles durbanisme de votre commune et lobtention dune autorisation légale pour la construction. Vous devez également vous assurer de la configuration du garage et de l’envergure des travaux. Il se peut que le chantier empiète sur le terrain de vos voisins. Vous devez alors régler cela dès le début. 

A la fin de cette étape, vous aurez une idée concrète sur le budget que vous devez allouer à votre projet.

  • Préparer le terrain:

Cette étape ne pourra commencer qu’après l’obtention des autorisations de construction. La préparation du terrain commence par le marquage de lemplacement du futur garage. Désherbez toute la surface du sol avant de creuser en vous aidant d’une mini pelle. Vous ne devez pas oublier les raccordements à l’électricité et aux canalisations. 

Si le garage est accolé à votre maison, les raccords électriques et l’ajout de canalisations seront simples. Dans le cas contraire, vous devez vous adonner à des travaux plus complexes. 

  • Construire les fondations:

La construction d’un garage ressemble à celle d’une maison en dur. Il va alors se reposer sur des fondations en béton.

Pour ce faire, vous devez égaliser le sol à lintérieur de la fosse que vous avez creusée. La première couche sera constituée de gravier. Damez toute la surface puis continuez par la réalisation du coffrage. Après cela, vous n’avez plus qu’à couler le béton et égaliser l’ensemble. 

Il est important de noter que les caractéristiques du garage à construire vont conditionner la profondeur des fondations ainsi que leur pose. 

  • Construire le garage:

Vous devez laisser au moins 1 mois de temps de séchage avant de continuer la construction de votre garage. La marche à suivre sera différente en fonction du matériau de construction que vous choisissez. Sachez qu’il peut être en bois, en parpaing ou un auvent avec toiture. 

Pour un souci d’harmonie, il est mieux de se pencher vers un garage maçonné. Même s’il est plus coûteux, vous aurez une structure solide qui sera en accord avec le reste de la maison. 

Après la construction des murs, vous allez concevoir la charpente sur laquelle le toit va se reposer. Au cours de cette étape, vous devez inclure le raccordement à l’électricité et à l’eau. 

Vous devez également penser à lisolation thermique et phonique. Cest pourquoi, vous devez demander lavis dun artisan professionnel. 

  • Choisir la porte du garage:

Une fois que le garage est monté, vous allez installer toutes les ouvertures. Le plus important dentre elles est la porte du garage. Celle-ci doit être pratique et fonctionnelle afin de faciliter votre aller et venu. Heureusement, vous pouvez faire construire des portes de garage sur-mesure.

Vous avez le choix entre une porte battante, une porte coulissante, une porte à enroulement et une porte basculante. Vous pouvez équiper chacune d’elle avec une motorisation et un système de protection anti effraction. 

En réalité, le choix du type d’ouverture de votre garage doit déjà être fait durant la conception du plan. Effectivement, la pose nécessite une disposition particulière. 

Le prix de la construction d’un garage

Pour construire un garage, vous devez prévoir une dépense autour de 800 euros par m². Ce tarif comprend la charpente, le mur, l’enduit extérieur, la porte de garage classique, la dalle en béton, la fondation et une fenêtre. 

Le prix peut varier en fonction des différents matériaux choisis pour chaque élément. Si vous faites appel à un artisan, le tarif oscille entre 150 et 400 euros par m². La variation du prix dépend de l’éloignement géographique de la maison et des caractéristiques du garage.

Read Previous

Vasques ou lavabos : avantages et inconvénients